1. Home
  2. Réalisations
  3. Hôpitaux

Hôpitaux

Quelques exemples de réalisations dans les hôpitaux.

Passer les vacances dans son propre jardin

Où ?: Hôpital Psychiatrique (Duffel)  
Service : PVT Schorshaegen
Année de réalisation : 2016

Projet réalisé

Tout au long de l’année, les patients de l’hôpital psychiatrique vivent en collectivité. Eux aussi ont parfois besoin de s’évader. Or, l’angoisse de quitter un environnement familier, mais aussi des limitations financières, font qu’il est souvent difficile, voire impossible de prendre des vacances ordinaires. À titre d’essai, un membre du personnel a placé une caravane dans le jardin du centre, et le projet s’est d’emblée couronné de succès. Quelques réactions : « J’ai vraiment eu la sensation d’être en vacances », « Comme c’est agréable de se retrouver seul pour une fois… ». 

Le jury du concours Colour Your Hospital de Belfius Foundation a apprécié cette initiative originale et a dès lors retenu ce projet. Grâce à un don de 10 000 euros, l’hôpital a pu acheter une caravane résidentielle. Celle-ci est mise gratuitement à la disposition des patients. Seuls ou avec un autre patient (ou des membres de la famille ou des amis) , ils peuvent ainsi profiter de vacances sûres, à proximité. La caravane peut également servir à organiser une petite fête avec des amis et/ou de la famille.


CP 17 Duffel stacaravan

IRM, un jeu d'enfant

Où ?: CHR de la Citadelle (Liège)  
Service : Service d'imagerie médicale - IRM
Année de réalisation : 2015

Projet réalisé

La Fondation a participé à l’acquisition d’un IRM « jouet », un jouet grandeur nature qui permet aux enfants de découvrir, avant le véritable examen, ce qu’est une IRM (Imagerie par Résonance Magnétique). L’enfant peut ainsi faire connaissance avec la machine parfois impressionnante, qui impose une immobilité totale et qui délivre des bruits de « marteau piqueur ». 

Pour les enfants, cet examen indolore impose presque systématiquement une sédation. L’IRM jouet, déjà active dans plusieurs hôpitaux français mais pas encore en Belgique, permet de réduire de 87 % le nombre d’anesthésies générales pour les jeunes patients. Le CHR Citadelle est le premier hôpital belge à acquérir ce jouet.


CP 16 MRI Liege

Espace familles "Chênapans"

Où ?: Centre Hospitalier Chêne aux Haies (Mons)  
Service : Psychiatrie
Année de réalisation : 2015

Projet réalisé

De nombreux patients hospitalisés en psychiatrie ont des enfants ou petits-enfants. Or, l’hospitalisation implique souvent un appauvrissement des contacts avec ceux-ci. Et les a priori vis-à-vis de l’hôpital psychiatrique restent vivaces. Des familles hésitent à faire venir les enfants dans les unités de soins, de peur de les confronter au monde de la psychiatrie. D’autres familles débarquent au complet dans le service, plongeant ainsi leurs enfants dans une réalité à laquelle ils ne sont souvent pas préparés. 

Ce nouvel « espace familles » est avant tout un lieu d’accueil. Il est composé d’un coin salon, cosy et coloré, d’un petit espace de jeux et d’un coin cuisine. Il a été aménagé de manière conviviale et pensé à partir du point de vue des enfants. 

Le concours Colour Your Hospital de Belfius Foundation a permis de financer l’aménagement de ce lieu destiné à préserver la relation parent-enfant, et ainsi leur bien-être psychique.


CP 15 Chênapans

Parcours de fitness

Où ?: Imeldaziekenhuis (Bonheiden)  
Service : Physiothérapie
Année de réalisation : 2015

Projet réalisé

La période qui suit le diagnostic d’un cancer est généralement difficile et marquée par des interventions chirurgicales et des séances de chimiothérapie et/ou de radiothérapie. Après cette période intense, il n’est pas évident de reprendre une vie normale. Des douleurs musculaires et articulaires, une faiblesse musculaire et de la fatigue compliquent le processus. 

Durant leur maladie, les personnes atteintes d’un cancer passent beaucoup de temps à l’hôpital. L’équipe de revalidation oncologique rêvait de créer un parcours de revalidation en plein air, de préférence dans le magnifique bois situé aux abords de l’hôpital. Afin de pouvoir récolter les fonds nécessaires à la réalisation de ce projet, l’équipe a déposé un projet via le concours Colour Your Hospital. 

En 2014, « Revalideren in het groen » fut un des projets lauréats de ce concours et a reçu à ce titre 10.000 euros de Belfius Foundation. Un appareil de fitness est installé tous les 100 mètres le long du parcours qui fait 600 mètres. Il est également possible de faire des exercices au sol dans un endroit dégagé du bois.


Imelda_Kadans

Création d'un havre de détente ludique et créatif

Où ?: Centre Hospitalier Neurologique William Lennox (Ottignies)  
Service : Unité Aubier
Année de réalisation : 2015

Projet réalisé

Le projet était double : aménager une ancienne chambre de l’Unité Aubier en salle cocoon pour des prises en charge en petit groupe (bricolage, coin lecture, table de massages…) et installer un système audio permettant de diffuser de la musique dans chaque pièce de l’Unité (pour instaurer par exemple un rituel de lever et de coucher tout en douceur). Ce projet a pu être réalisé grâce à un don de 8800 euros.

L’Aubier fait partie du Service de neuropédiatrie. Cette Unité de soins accueille les enfants souffrant de maladies neurologiques diverses (épilepsie, traumatisme crânien, troubles cognitifs développementaux, maladies dégénératives…), de la naissance jusqu’à l’âge de 6 ans.


William_Lennox_9234 bis

Le Lennox Vélo Team

Où ?: Centre Hospitalier Neurologique William Lennox (Ottignies)  
Service : Service Pré-professionnel
Année de réalisation : 2015

Projet réalisé

Un nouveau local à vélos, plus spacieux et ergonomique, a été construit et cinq nouveaux vélos dont un tandem ont été achetés. Il permet les escapades des patients en forêt avec un éducateur.

Outre l’aspect confort et bien-être, ce projet comporte également une dimension pédagogique puisque les jeunes patients ont participé à la construction du nouvel abri et qu’ils sont associés à l’entretien et à la réparation des vélos. Ce projet a reçu un budget de 9000 euros.

Le Service « Pré-professionnel » fait partie du Service d’ergothérapie. L’équipe d’éducateurs évalue les capacités de travail des jeunes patients par le biais de différents ateliers (services aux personnes, bureautique, menuiserie, jardinage, stages en entreprises…).


William_Lennox_9318 bis

La chaise roulante équipée d’un concentrateur d’oxygène

Où ?: Hôpital Saint-Joseph (Malle)  
Service : L’unité en charge des maladies cardiaques et pulmonaires
Année de réalisation : 2015

Projet réalisé

De nombreux patients de l’unité en charge des maladies cardiaques et pulmonaires de l’AZ Sint-Jozef sont oxygénodépendants : leur bouteille d’oxygène (lourde) doit donc accompagner leur chaise roulante lors des déplacements. Ces bouteilles sont lourdes, peu pratiques et difficiles à manipuler mais elles limitent également le patient dans ses activités. 

Bart Hertoghs, chef de service adjoint de l’unité, est l’ « inventeur » de cette chaise roulante équipée d’un concentrateur d’oxygène. Il est parti de la réflexion suivante : comment améliorer le transport et le séjour des patients oxygénodépendants ? 

Cette chaise est aussi simple qu’efficace et combine deux outils existants : une chaise roulante –plus confortable que les chaises roulantes classiques – et un concentrateur d’oxygène innovant qui extrait l’oxygène de l’air ambiant. L’avantage de cet appareil est qu’il est très compact et a une autonomie de plusieurs heures. 

Une manière de fixer le concentrateur d’oxygène à la chaise roulante a été recherchée avec les fournisseurs. Belfius Foundation a octroyé le budget intégral de 7.000 euros pour la fabrication effective de cette chaise roulante.


CP 10 Malle

Redécoration d'espaces de vie

Où ?: Centre Psychiatrique Broeders Alexianen (Boechout)  
Service : Unité d'hospitalisation pour l'accueil d'urgence, l'observation et le diagnostic
Année de réalisation : 2015

Projet réalisé

L’hôpital psychiatrique, pour le patient qui y est confronté pour la première fois, peut constituer un choc. Les séjours peuvent aussi y être longs, dans un environnement fermé pour les patients atteints des pathologies les plus sévères. 

Cet hôpital, lauréat du concours Colour Your Hospital de notre Fondation, souhaitait redécorer plusieurs pièces de l’espace de vie des patients. Sombre et sans couleur, ce décor accueillait pourtant 200 patients chaque année. 

Ce grand service a donc été redécoré grâce à un don de 8.800 euros de Belfius Foundation. Une artiste a été sollicitée dans ce projet, qui a largement impliqué de nombreux patients qui ont mis la main à la pâte pour créer leur nouveau décor.


PC_Alexianen_leefruimte

Un atelier d'expression artistique

Où ?: Centre Psychiatrique Saint-Bernard (Manage)  
Service : Centre d'activités transversalles "L'Intervalle"
Année de réalisation : 2015

Projet réalisé

L’hôpital avait sollicité Belfius Foundation pour étoffer son offre d’ateliers d’expression artistique destinée aux patients. Les patients psychiatriques sont souvent hospitalisés pour une longue durée. Ces ateliers visent cependant bien plus qu’un objectif « occupationnel ». Ils constituent un espace de rencontre et de partage permettant aux patients diverses formes d’expression verbale ou non verbale.

Notre Fondation a permis l’achat de matériel destiné à un nouvel atelier de « musicothérapie » (achat d’un piano d’occasion notamment), un atelier « graffitis », un atelier « cosmétologie » et un atelier « roman-photos ». Ces ateliers permettent aux patients de (re)découvrir leurs capacités d’imagination, de créativité, d’expression, d’estime de soi,... Et de découvrir qu’ils peuvent trouver en eux-mêmes une source de leur bien-être.

Cette nouvelle offre d’ateliers a pu être financée grâce à un don de la Fondation. 640 patients bénéficieront de ces ateliers. L’hôpital a de son côté financé la rénovation du local.


CP 9 Manage StBernard

Un parcours fitness outdoor

Où ?: Centre Psychiatrique Sint-Amedeus (Mortsel)  
Service : Centre de psychomotricité
Année de réalisation : 2014

Projet réalisé

Ce projet consiste en un parcours fitness extérieur récréatif, accessible et attrayant, destiné aux personnes atteintes de troubles psychiatriques et qui nécessitent une prise en charge de courte ou de longue durée. L'expérience et la recherche scientifique ont révélé que le sport était d'un grand soutien dans le cadre d'une psychothérapie.

L'objectif de ce projet est de donner l'occasion aux patients d'être autonomes. Les patients semblent garder leur motivation et l'enthousiasme du fait qu'on leur propose un accompagnement professionnel pendant les séances d'exercices et qu'ils ont la possibilité de reproduire ces derniers en toute autonomie, explique le kinésithérapeute Joris D'Hooghe. Lorsque ce n'est pas le cas, les activités et les thérapies sont souvent considérées comme inutiles et peu crédibles. Au travers de ce projet, nous visons donc à favoriser la pratique sportive autonome et, de cette manière, à pérenniser l'observance du traitement. Ce n'était pas vraiment possible au sein de notre centre, mais nous avons désormais changé la donne !", précise-t-il.

Ce projet s'est installé dans les espaces verts aux alentours de la salle de sport. Le personnel a également accès aux engins pendant le temps de midi. "Chaque jour, nous voyons des gens s'entraîner aux engins, en groupe ou individuellement. Tout semble donc indiquer que nous ayons réussi le pari d'encourager les patients à faire de l'exercice quotidiennement. De cette manière, nous stimulons les relations sociales, nous favorisons la santé aussi bien physique que mentale et nous diminuons le risque de rechute.

Récompensé dans le cadre du concours Colour Your Hospital, ce projet a été imaginé par le personnel soignant du service Psychomotricité. Il est porté par l'ensemble du Centre psychiatrique Sint-Amedeus. Cet espace de fitness a pu voir le jour grâce à un don de la Fondation Belfius.


CP 8 Mortsel fitnessparcours low

Un jardin thérapeutique accueille les patients âgés moins valides ou désorientés psychologiquement

Où ?: Les Cliniques de Soins Spécialisés Valdor-Pérî (Liège)  
Service : Psycho-Gériatrie 
Année de réalisation : 2014

Projet réalisé

Cette clinique de soins spécialisés prend en charge les patients déments, dépressifs ou atteints d’autres pathologies psycho-gériatriques. La prise en charge consiste à mettre au point un diagnostic thérapeutique, à gérer les troubles du comportement, à mettre en place une rééducation pluridisciplinaire puis un projet de sortie adapté.

Un potager existe depuis de nombreuses années dans le jardin du Pèrî. Cependant, ce potager était difficilement accessible aux personnes moins valides (chaises roulantes) et était peu visible pour les visiteurs du jardin (situation en pente).

Le projet visait ici à rendre le jardin plus accessible en le ramenant au plus près des espaces fréquentés par les patients. L’entrée de l’espace potager a été matérialisée par un portique de fleurs. Une allée mène désormais à un potager surélevé, et l’espace au sol a été stabilisé. En complément, les abords seront aménagés par des bacs contenant des plantes aromatiques et ornementales. L’ensemble de ces travaux a été réalisé par des professionnels mais le potager sera entretenu par les patients, encadrés de soignants. Cette démarche permettra de travailler différents aspects comme la désorientation spatio-temporelle, la mémoire à long terme, le transfert des connaissances, la valorisation de soi, etc.

Le cadre agréable de ce jardin cherche à favoriser les échanges et les rencontres, à augmenter l’estime de soi, à se sentir bien. Il s’intègre dans les objectifs thérapeutiques et de revalidation de l’hôpital. 

Primé par le concours « Colour Your Hospital », ce projet a pu être concrétisé grâce à un don de Belfius Foundation.



MMI therapeutische tuin

Le Grand Jardin : un jardin pour soigner

Où ?: Centre Hospitalier Psychiatrique Le Chêne aux Haies (Mons) 
Service : Unité de soins fermée Dali
Année de réalisation : 2014

Projet réalisé

L’unité de soins fermée Dali prend en charge des patients relevant de la loi de protection des malades mentaux. Elle constitue donc une structure fermée dont l'équipe travaille en lien direct avec la justice et réalise des observations, des évaluations et des prises en charge thérapeutiques.

Le projet consiste en la création d'un jardin au sein du Centre hospitalier psychiatrique, jardin biologique, ouvert à tous les patients et à leur famille. Ce projet est sous-tendu par une expérience à petite échelle qui montre que le jardinage constitue une métaphore signifiante du travail thérapeutique, qu'elle soutient de façon efficace.

En effet, être dans un jardin, c'est stimuler l'ensemble des sens et se relier à sa pulsion de vie. Y travailler, c'est passer du rôle de soigné à celui de soignant. C'est aussi trouver des solutions aux déséquilibres à l'intérieur du jardin en minimisant les apports chimiques (comme on apprend à trouver à l'intérieur de soi les solutions à ses difficultés et à contrôler sa prise de médicaments). Le jardin fait en groupe est aussi un lieu de socialisation, de rencontres et de partages inter-pathologies, intergénérationnel. 

L’achat d’une serre, de petits et gros outillages, d’arbres et arbustes fruitiers, ainsi que de plantes et de graines a été rendu possible par le mécénat de Belfius Foundation.

Système de détection de fugue

Où ?: AZ St.-Elisabeth (Zottegem) 
Service : Gériatrie 
Année de réalisation : 2014

Projet réalisé

Lorsqu’une personne âgée doit quitter son environnement familial ou de soin, où elle se sent en sécurité, pour entrer à l’hôpital, il s’agit pour le patient et sa famille d’un événement souvent bouleversant. Ce changement provoque généralement chez le patient des périodes de confusion et de désorientation. 

Un soin adapté et une attention spéciale s’imposent dès lors pour garantir la sécurité du patient. L’hôpital s’efforce d’appliquer une politique de réduction de la contention : chez les patients confus/désorientés qui ont tendance à fuguer, il est parfois nécessaire de recourir à des mesures de restriction de liberté (par ex. contention au lit).

Un système de protection électronique limite l’usage de la contention et offre plus de liberté de mouvement dans un environnement protégé : un système flexible et discret sous la forme d’un bracelet avertit le personnel dès qu’un patient quitte le service.

Un système de signalisation électronique permet au service de surveiller scrupuleusement les patients et l’alarme rapide contribue à la sécurité des patients. Cette application n’est pas contraignante pour le patient parce que le recours à la restriction de liberté est limité. L’individualité de chaque patient est ainsi respectée. Le bracelet est discret et, pour la famille, la confrontation est moindre qu’avec d’autres mesures (de contention). 

Belfius Foundation a financé pour moitié l’installation et le matériel du système de détection.

Centre Néonatal

Où ?: Centre Hospitalier Régional (Namur)  
Service : Centre Néonatal
Année de réalisation : 2014

Projet réalisé

Le Centre néonatal entreprend tout ce qui est nécessaire et possible pour améliorer le taux de survie et la qualité de vie des nouveau-nés à terme ou prématurés nécessitant une surveillance ou un traitement spécialisé. Ceci en collaboration étroite avec l’entourage familial proche.

Il est composé de 25 lits, dont 15 de soins intensifs et compte une équipe pluridisciplinaire d’une soixantaine de personnes. Les sources de stress sont multiples pour les parents amenés à fréquenter le service NIC (Néonatal Intensive Care). Afin de rendre l’espace le plus accueillant et le plus rassurant possible, l’équipe pédiatrique avait comme projet de décorer davantage les espaces de soins.

L’illustratrice Estelle Meens a donc été invitée à créer une superbe série de 20 panneaux relatant le vécu de trois familles identifiant chacune un niveau de soin : les koalas, les ours et les hérissons. Une décoration tout en tendresse qui accompagne les visiteurs depuis le sas d’accueil jusque dans les zones de soins.

Outre cette série de panneaux décoratifs, un local a été spécialement aménagé au sein du service afin de permettre aux parents de se détendre et décompresser en toute tranquillité.

Ce projet a pu se concrétiser grâce à la participation au concours « Colour Your Hospital » qui a permis au Centre de décrocher la somme de 10.000€.

Un nouvel espace de rencontre

Où ?: Centre hospitalier Joseph Wauters (Waremme)  
Service : Unité de soins palliatifs Aquarelle
Année de réalisation : 2013

Projet réalisé

Créée en 1999, l’unité Aquarelle a été entièrement conçue pour apporter calme et sérénité aux personnes en fin de vie. Dans cette unité spécifique décentralisée de l’hôpital, l’encadrement dépasse la pratique de la médecine. Outre la prise en charge des symptômes et de la douleur, l’Aquarelle met l’accent sur l’autonomie et la qualité de vie, facilitées par un aménagement adapté.

Dans sa quête permanente d’amélioration du confort des patients en fin de vie, l’équipe de l’Aquarelle a développé, en tenant compte des suggestions formulées par les patients et leur famille, un projet de nouvel espace de rencontre assurant confort et intimité.

Une cuisine et un salon ont été aménagés pour permettre aux patients de se retrouver avec leurs proches en dehors du cadre de la chambre d’hôpital. Patients et familles peuvent également se retrouver dans un jardin fleuri agrémenté d’une terrasse et d’une pergola situées dans le prolongement direct des chambres.

Ces aménagements ont été rendus possibles par le mécénat de Belfius Foundation.

Des vélos pour les ados

Où ?: Association Le Domaine–ULB (Braine L’Alleud)  
Service : Unité d’hospitalisation psychiatrique pour adolescents
Année de réalisation : 2013

Projet réalisé

Cette unité accueille une quinzaine d’adolescents entre 13 et 20 ans atteints de troubles du comportement, d’une souffrance psychique ou d’une pathologie psychiatrique nécessitant une prise en charge en milieu hospitalier. En moyenne, les adolescents séjournent 3 mois dans l’Unité afin d’effectuer un travail psychothérapeutique basé sur un projet de vie établi lors de l’admission. Située à la lisière de la forêt, sans être desservie par les transports en communs, l’Unité offre un cadre d’isolement propice au traitement mais dont peuvent souffrir certains adolescents.

Afin de réduire l’impression d’enfermement et d’augmenter l’autonomie de l’équipe soignante dans l’organisation de sorties, l’Association a fait l’acquisition de 20 vélos. Depuis lors, 2 à 3 sorties sont organisées chaque semaine pour arpenter les circuits fléchés pour VTT qui sillonnent la région et offrir aux jeunes patients une activité sportive bénéfique à leur santé mentale.

L’achat de ces 20 vélos a été rendu possible grâce à Belfius Foundation par l’entremise du concours Colour Your Hospital.

Un jardin thérapeutique

Où ?: Hôpital Sint-Trudo (Saint-Trond)  
Service : Unité de revalidation pour les patients souffrant d’un handicap cognitif ou moteur
Année de réalisation : 2013

Projet réalisé

L’équipe du centre de revalidation de l’hôpital Sint-Trudo à Saint-Trond rêvait depuis longtemps d’aménager le jardin extérieur en véritable jardin thérapeutique. C’est désormais chose faite ! Ce jardin a pour objectif d’exercer les patients souffrant d’un handicap moteur ou cognitif aux conditions extérieures quotidiennes. Les patients apprennent ainsi à se débrouiller à l’extérieur en se déplaçant à pied, avec leurs béquilles ou leur fauteuil. Cette solution permet de combattre l’isolation sociale et la peur de s’aventurer à l’extérieur. Elle procure, qui plus est, la possibilité de rendre cet apprentissage le plus réaliste possible (déplacement sur différents types de sols, variation des parcours, etc.).

Ce jardin thérapeutique est également utile pour les patients du service gériatrique. Il est en effet fréquent que ceux-ci développent, par crainte d’une chute, une peur de l’extérieur et du déplacement en rue. Le jardin thérapeutique permet de leur redonner confiance et de leur apprendre les bons réflexes dans un environnement sécurisé.

Enfin, le jardin thérapeutique est un endroit idéal pour organiser des activités en groupe. Sa réalisation a été rendue possible grâce au prix accordé par le concours Colour Your Hospital.

Contact